Collège Auguste DEDE - Rémire Montjoly

Protéger la biodiversité d’un canal et la santé des habitants.

CONSTATANT que près de la crèche des Chrysalides (coordonnées GPS : Lat 4°54’19.52"N, Longitude 52°16’41.84"O), à Rémire-Montjoly, il y a un pont qui passe au-dessus d’un canal (appelé « canal nord-sud ») qui part derrière la gendarmerie (coordonnées GPS : Lat 4°54’21.64"N, Longitude 52°16’27.58"O) traverse une partie du bourg de Rémire-Montjoly et se jette dans le fleuve Mahury au niveau de la crique Bardeau (coordonnées GPS : Lat 4°51’14.40"N, Longitude 52°16’53.90"O) (Voir photographie aérienne) ;

CONSCIENTS de la nécessité pour la commune de disposer d’un système de récupération des eaux usées après traitement par des systèmes individuels (non collectifs) ;

SACHANT que les eaux de baignade sur les plages de Rémire sont de qualité médiocre selon l’ARS Guyane, à cause des bactéries que l’on y trouve mais aussi à cause de la présence de MES (Matières en suspension) en quantité importante et d’une pollution chimique (nitrates, phosphates…) ;

PENSANT que cette pollution pourrait être, au moins en partie, causée par les eaux du canal Nord-Sud (et des autres canaux de la commune) ;

AYANT VERIFIE que la biodiversité animale aux abords du canal reste importante, même si elle semble avoir diminué en quelques années ;

AYANT PU OBSERVER de nombreux oiseaux comme l’urubu noir (charognard), le chevalier semi-palmé, la moucherolle à tête blanche, la colombe rousse, des tyrans quiquivi (famille des Tyrannidés), le jacarini noir, l’onoré rayé, le jacana noir… mais aussi de jeunes iguanes, divers amphibiens, des traces de cabiaï (capyvara), de magnifiques punaises, de nombreuses libellules …

NOUS RAPPELANT qu’il y avait une faune et une flore des plus harmonieuses et des plus verdoyantes avec des oiseaux (ex : moucherolles à tête blanche…), et que le canal n’était pas aussi encombré ;

REGRETTANT l’époque où nous pouvions, chaque jour, découvrir une espèce d’oiseau différente ;

REGRETTANT que maintenant le canal paraît beaucoup plus désert (les êtres vivants semblent avoir petit à petit disparu) avec une odeur vraiment désagréable de matière en décomposition et le malaise a pris place ;

CONSTATANT que de mauvaises herbes (notamment des plantes invasives comme des acacias) ont commencé à pousser et à envahir le lit et les bordures du canal, formant un bouchon qui empêche l’eau de circuler librement et retenant des déchets comme de l’huile (hydrocarbures) ou encore des bouteilles en plastiques jetés dans le canal

ALARMES par les plastiques que l’on peut retrouver dans les tubes digestifs des
oiseaux ;

PROFONDEMENT PREOCCUPES par l’avenir de la biodiversité dans ce canal, dans
lequel des animaux venaient boire ;

ATTENDANT les résultats des analyses de recherche de coliformes = bactéries intestinales, pH, MES, DBO5, DCO…réalisés par l’Institut Pasteur ;

Les éco-délégués du Parlement des Jeunes pour l’Eau / Guyane prient instamment le Maire de la Mairie de Rémire-Montjoly :

 D’organiser des campagnes régulières de nettoyage pour enlever les mauvaises herbes qui ont commencé à prendre place et aussi enlever les déchets humains jetés dedans (bouteilles en plastiques, huile de voitures…)
 De protéger cet espace à la biodiversité importante ;
 De protéger cette zone par un décret municipal ;
 D’aménager cette zone comme une zone d’observation de la biodiversité ;
 D’installer des pancartes avec dessus « Zones humides protégées » ;
 De planter des plantes non invasives pour éviter la dégradation du sol ;
 D’inciter les riverains à vérifier leurs fosses septiques et leurs microstations afin d’éviter tout rejet de bactéries intestinales (Coliformes) et à installer des systèmes d’épuration des eaux usées comme ceux testés par le PJE : phyto- épuration = filtres plantés, ou filtres à copeaux de cocos locales (les tests visant à définir lequel est le plus efficace sont en cours avec l’aide de l’OEG).

Parrains :
- GEPOG (Groupe d’Etudes et de Protection des Oiseaux de Guyane)
-  OEG (Office de l’Eau de Guyane)
-  SGDE (Société Guyanaise des Eaux)
-  Institut Pasteur de Cayenne


©2021 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales